Home » cours » 2.1.2. De la Guerre de 7 ans aux guerres napoléoniennes

2.1.2. De la Guerre de 7 ans aux guerres napoléoniennes

(= de la guerre « limitée » à la guerre « absolue »)

Méthodologie : la dissertation
documentation : manuel Nathan, p. 116 à119

  • introduction :
    l’introduction d’une dissertation obéit à quelques règles simples : on démarre par un constat qui nous amène à une problématique à laquelle nous répondrons selon un plan structuré.

exemple :Pour le plan, nous allons tout simplement reprendre celui qui est suggéré par le dossier documentaire du manuel (p. 116 à 119).

1) La Guerre de 7 ans (1756-1763) : une guerre limitée ?

> p. 116-117

2) Les guerres révolutionnaires et napoléoniennes : vers la « guerre absolue ».

> p. 118-119


en répondant aux questions qui suivent, vous allez en fait développer les contenus de chaque partie de la dissertation, chaque réponse constituant un § d’une partie de la dissertation.

Partie 1
(documents 1-2-3-4 p. 116-117)

doc 1. Pourquoi l’Angleterre prend-elle le risque de déclarer la guerre à la France de Louis XV ?

doc2. En quoi, si l’on prend l’exemple de bataille de Rossbach (Saxe – 1757), cette guerre se présente-t-elle comme un conflit « classique » ?

docs 3 et 4. En quoi l’étude de forces en présence et des théâtres d’opération (batailles) nous permet-elle cependant de parler d’une « guerre mondiale » ?

doc 4. En quoi, selon Pierre Serna, la guerre de Sept Ans serait-elle déjà conforme à ce que Clausewitz appelle la « guerre absolue » ? (quels arguments avance-t-il?)


Partie 2

(documents 5-6-7-8-9 p. 118-119)

doc 5. La bataille de Valmy (1792) : en quoi est-elle un tournant dans l’histoire de la guerre ?

docs 6 et 7. Qu’est-ce qui permet à Napoléon de penser que les valeurs de la révolution française pourraient aussi convenir aux autres peuples d’Europe ? Contre qui ou quoi Napoléon semble-t-il vouloir mener cette « guerre absolue » que théorisera plus tard Clausewitz ?

doc 8. Quels éléments de cette carte montrent que les guerres napoléoniennes n’appartiennent plus à la catégorie des guerres « classiques » ?

doc 9. Espagne sous occupation française : guerre « classique », guerre « absolue » ou guerre « totale » ?

==> Conclusion :

Une conclusion réussie, c’est une conclusion qui ne répète pas ce qu’on vient d’expliquer,
mais qui montre qu’en ayant répondu à la problématique du sujet,

on en ouvre une nouvelle qui pourrait donner lieu à un nouveau sujet.

par exemple…

Dans quelle mesure les guerres napoléoniennes préfigurent-elles déjà

les guerres totales du XXe siècle ?


Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *