Home » écrit bac » 2.3.2.4. Les accords de Camp David (1978) : le corrigé de la dissertation

2.3.2.4. Les accords de Camp David (1978) : le corrigé de la dissertation

Sujet : Les accords de Camp David en 1978

1. Le contexte historique : des circonstances favorables

  • le nouveau président (démocrate) des États-Unis Jimmy Carter (qui a pris ses fonctions en janvier 1977) est favorable à une approche multilatérale ; il défend une vision idéaliste et humaniste de relations internationales fondées sur la paix.
  • le nouveau 1er ministre israélien (de droite) Menahem Begin a une approche pragmatique de la situation : il considère que faire la paix avec la 1re puissance arabe du MO permettra à Israël de se concentrer sur l’essentiel : garder le contrôle de la Cisjordanie occupée depuis 1967 et le plateau du Golan pour empêcher une attaque syrienne.
    Il pense sans doute aussi que c’est une façon intéressante de diviser le monde arabe et d’isoler l’Égypte dans le monde arabe.
  • Anouar el-Sadate l’Egyptien est au pouvoir depuis la mort de Nasser en 1970. La Guerre du Kippour qui a fait trembler Israël en 1973 a, de son point de vue, lavé l’humiliation de l’écrasement militaire subi en 1967 lors de la Guerre des Six Jours. La « paix des braves » est désormais possible.
    Mais une autre raison plus importante pousse Sadate à faire la paix : il veut « faire entrer son pays dans la modernité », c’est-à-dire tourner l’économie de son pays vers le modèle occidental avec le soutien financier des États-Unis : en clair un changement d’alliance en abandonnant le camp de l’URSS au profit de celui des États-Unis.
    Pour cela, il faut accepter les conditions fixées par les Américains : faire la paix avec Israël (allié historique des EU).
  • Le 19 novembre 1977, Sadate effectue un voyage surprise à Jérusalem et y prononce un discours historique à la Knesset (Parlement israélien).

https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/160709-171120-les-dessous-de-la-visite-historique-de-sadate-en-israel-en-1977

2. Les enjeux des accords de Camp David

  • établissement de relations diplomatiques entre l’Égypte et Israël.
  • statut des territoires de Cisjordanie (à l’Est du Jourdain) et de la bande de Gaza (territoire côtier entre Israël et l’Égypte).
  • définition de principes servant de bases à des relations israélo-arabes
  • signature d’un traité de paix entre Israël et l’Égypte (26 mars 1979 à Washington) après restitution du désert du Sinaï à l’Egypte et le départ de 2000 colons juifs qui s’y sont installés.

3. Les conséquences des accords de Camp David


Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *