Home » Articles posted by jfguillou1

Author Archives: jfguillou1

Hello world!

Welcome to WordPress. This is your first post. Edit or delete it, then start writing!

Pyramides : mode, soft-power et patrimoine

un article de Sidonie PAIN /

Défilé Dior au pied des Pyramides, le premier en Égypte | AFP

C’est un défilé de mode aux pieds des pyramides au Caire. Cet événement a sûrement un impact sur le patrimoine avec toutes les personnalités qui sont venues voir le défilé et les lumières directement sur les pyramides.

Ça chauffe à l’UNESCO : la harissa y fait son entrée !

un article de Cécile NOGIER /

Le jeudi 1er décembre, la très populaire sauce piquante tunisienne, la harissa, a été inscrite au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO.

Qu’est ce que la Harissa ?

La harissa daterait du 16ème siècle et serait originaire de Tunisie ou d’Andalousie grâce à l’arrivée du piment lors du commerce avec la Colombie, alors colonisée par l’Espagne.

La Harissa est une purée de piments rouges. Elle est préparée artisanalement – entre femmes, avec du piment séché au soleil (le piment tunisien baklouti), de l’ail, de l’huile, du sel et des épices. Elle est considérée « comme sauce nationale » en Tunisie et omniprésente dans la cuisine locale.

Variété originaire de Tunisie utilisée dans la préparation du Harissa.

Pourquoi entrer à l’UNESCO ?

La fameuse sauce était déjà l’objet de mesures de protection par le groupe d’industries de conserves tunisien qui en 2014, créa un label afin de protéger la Harissa. Elle fait partie intégrante de l’identité de la Tunisie et crée, selon le pays, un véritable lien social. Elle est consommée dans tout le pays mais pas seulement ; elle a en effet conquis tous les pays du Maghreb et s’exporte aujourd’hui mondialement !

En 2018, l’ambassadeur de la Tunisie à l’UNESCO, Ghazi Ghairi a donc soumis la candidature de la Harissa permettant ainsi son inscription au patrimoine mondial culturel immatériel, le 1er décembre 2022, ajoutant ainsi un peu plus de piquant à cette aventure !

La baguette française à l’UNESCO !

un article de Fantine RICHARD /

Un des symboles de la France vient de faire son entrée dans le patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en tant que « connaissance et savoir-faire nécessaire à l’artisanat traditionnel » !

Ce mercredi 30 novembre 2022, la baguette française a été inscrite au patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Elle vient donc s’ajouter à la petite liste des biens immatériels français inscrits à l’Unesco : la tapisserie d’Aubusson (2009) et le fest-noz (2012).
Une liste qui regroupe les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers et les connaissances et le savoir-faire nécessaires à l’artisanat traditionnel.

Tout le monde en parle : la nouvelle a été très bien reçue par les Français, et surtout par les artisans boulangers, fiers que leur savoir-faire soit enfin reconnu… mais pas que : les étrangers par exemple, et aussi le chef de l’État Français, qui a réagi sur twitter :
https://twitter.com/EmmanuelMacron/status/1597971273014923269

La baguette, tout le monde la déguste, mais qui connait son histoire ?

La baguette est le résultat d’un mélange entre farine de blé, eau, levure et/ou levain, sel. Napoléon aurait décidé de sa forme : pour la glisser plus facilement dans les poches des soldats. Ou alors la baguette serait due à un Autrichien, Auguste Zang qui aurait repris en 1839 la forme ovale des pains fabriqué en Autriche (les croissants alors ?).
Mais l’origine de la baguette pourrait aussi venir de la direction du chantier du métro parisien dans les années 1900 qui, pour éviter les bagarres, aurait voulu un pain qui se déchire sans avoir à utiliser un couteau pour le couper, et donc éviter que les bagarres ne se finissent en bain de sang. Enfin, ce ne sont que des légendes, et la vraie origine reste assez floue.

Comment cette baguette a-t-elle été inscrite au patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco?

Pour le savoir il faut remonter en mars 2021, lorsque la France a fait acte de candidature pour que la baguette rentre dans cette liste (il y avait aussi les toits en zinc de Paris en lice).
Et c’est la baguette qui a remporté le vote à l’unanimité.
Pour cette candidature, la France avait décrit la baguette ainsi : « [elle] se distingue des autres pains car elle est composée de seulement quatre ingrédients […]à partir desquels chaque boulanger, en jouant sur le terroir, le dosage, le pétrissage, [le temps de fermentation], le façonnage et la cuisson, obtiendra une baguette unique« .

Cette baguette française mérite donc bien son inscription au patrimoine immatériel de l’Unesco, sans compter les 12 millions de consommateurs chaque jour et les 6 milliards de baguettes produites chaque année…. ce qui encourage à tout faire pour faire perdurer ce savoir-faire.