Home » thème 4

Category Archives: thème 4

// Actualité

Au fil de l’info, des articles en lien avec nos thèmes de l’écrit HGGSP
(rappel : vous disposez d’un accès « abonné » au journal Le Monde dans l’ENT (Médiacentre) )

GUERRE ET PAIX

https://www.geo.fr/geopolitique/une-grande-guerre-approche-entre-les-etats-unis-et-la-chine-selon-un-haut-grade-de-larmee-212533

ENVIRONNEMENT

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-lubrizol-une-catastrophe-sans-pollution_5580063.html

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-foret-la-gueule-de-bois_5580081.html

https://www.lemonde.fr/planete/article/2023/01/05/au-moins-la-moitie-des-glaciers-du-monde-sont-condamnes-par-le-dereglement-climatique_6156787_3244.html

https://www.lemonde.fr/planete/article/2023/01/03/robert-vautard-climatologue-nous-vivons-depuis-la-toute-fin-de-l-annee-2022-des-conditions-de-temperature-absolument-record_6156396_3244.html

https://www.francetvinfo.fr/meteo/l-annee-2022-a-ete-la-plus-chaude-jamais-enregistree-en-france-avec-14-5-degres-de-temperature-moyenne-confirme-meteo-france_5584734.html

PATRIMOINE

https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/decouvrir-le-patrimoine-normand-avec-tous-les-sens-en-eveil-aux-cinq-sens-a-caudebec-en-caux-en-normandie-des-visites-culturelles-invitent-les-visiteurs-a-utiliser-tours-leurs-sens-pour-decouvrir-le-patrimoine_5576202.html

https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/archeologie/un-accord-est-en-cours-de-finalisation-avec-le-british-museum-pour-le-retour-en-grece-des-marbres-du-parthenon_5580135.html

https://www.lemonde.fr/culture/article/2023/01/06/musees-et-monuments-francais-vers-un-retour-a-la-normale-des-frequentations-apres-les-annees-de-pandemie-de-covid-19_6156826_3246.html

https://www.francetvinfo.fr/culture/cuisine-et-gastronomie/gastronomie-des-recettes-d-antan-remises-au-gout-du-jour_5578431.html

Pyramides : mode, soft-power et patrimoine

un article de Sidonie PAIN /

Défilé Dior au pied des Pyramides, le premier en Égypte | AFP

C’est un défilé de mode aux pieds des pyramides au Caire. Cet événement a sûrement un impact sur le patrimoine avec toutes les personnalités qui sont venues voir le défilé et les lumières directement sur les pyramides.

« Touchons du bois »

Après tout, c’est bientôt Noël, et les sapins aussi nous attendent… Une petite vidéo pour faire venir l’article de Damian sur le « cimetière joyeux ». Patrimoine, patrimoine… Héritage et nostalgie.

Săpânța – région des Maramureș – Roumanie – Rencontre avec Dumitru Pop Tincu, sculpteur et peintre des stèles du Cimetière joyeux

Concours patrimoine : « Rouen insolite » (2)

Les secrets de la cathédrale de Rouen (Journal de 13h de France 2 en 2012)

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/info/le-retour-du-clocheton-tombe-lors-de-la-tempete–51679.html

https://www.detoursenfrance.fr/patrimoine/patrimoine-religieux/notre-dame-de-rouen-une-fleche-dans-le-choeur-8418

Questions :
de quelle année à quelle année la cathédrale de Rouen fut-elle l’édifice le plus haut du monde (plus haut que la pyramide de Khéops en Égypte, haute de 139 m… seulement) ?
Et par quel édifice fut-elle détrônée ?
À gagner :
un point bonus pour la moyenne THGGSP1 du 2e trimestre. Réponse via l’onglet « commentaire ». Si le cœur vous en dit !

Ça chauffe à l’UNESCO : la harissa y fait son entrée !

un article de Cécile NOGIER /

Le jeudi 1er décembre, la très populaire sauce piquante tunisienne, la harissa, a été inscrite au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO.

Qu’est ce que la Harissa ?

La harissa daterait du 16ème siècle et serait originaire de Tunisie ou d’Andalousie grâce à l’arrivée du piment lors du commerce avec la Colombie, alors colonisée par l’Espagne.

La Harissa est une purée de piments rouges. Elle est préparée artisanalement – entre femmes, avec du piment séché au soleil (le piment tunisien baklouti), de l’ail, de l’huile, du sel et des épices. Elle est considérée « comme sauce nationale » en Tunisie et omniprésente dans la cuisine locale.

Variété originaire de Tunisie utilisée dans la préparation du Harissa.

Pourquoi entrer à l’UNESCO ?

La fameuse sauce était déjà l’objet de mesures de protection par le groupe d’industries de conserves tunisien qui en 2014, créa un label afin de protéger la Harissa. Elle fait partie intégrante de l’identité de la Tunisie et crée, selon le pays, un véritable lien social. Elle est consommée dans tout le pays mais pas seulement ; elle a en effet conquis tous les pays du Maghreb et s’exporte aujourd’hui mondialement !

En 2018, l’ambassadeur de la Tunisie à l’UNESCO, Ghazi Ghairi a donc soumis la candidature de la Harissa permettant ainsi son inscription au patrimoine mondial culturel immatériel, le 1er décembre 2022, ajoutant ainsi un peu plus de piquant à cette aventure !

La baguette française à l’UNESCO !

un article de Fantine RICHARD /

Un des symboles de la France vient de faire son entrée dans le patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en tant que « connaissance et savoir-faire nécessaire à l’artisanat traditionnel » !

Ce mercredi 30 novembre 2022, la baguette française a été inscrite au patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Elle vient donc s’ajouter à la petite liste des biens immatériels français inscrits à l’Unesco : la tapisserie d’Aubusson (2009) et le fest-noz (2012).
Une liste qui regroupe les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers et les connaissances et le savoir-faire nécessaires à l’artisanat traditionnel.

Tout le monde en parle : la nouvelle a été très bien reçue par les Français, et surtout par les artisans boulangers, fiers que leur savoir-faire soit enfin reconnu… mais pas que : les étrangers par exemple, et aussi le chef de l’État Français, qui a réagi sur twitter :
https://twitter.com/EmmanuelMacron/status/1597971273014923269

La baguette, tout le monde la déguste, mais qui connait son histoire ?

La baguette est le résultat d’un mélange entre farine de blé, eau, levure et/ou levain, sel. Napoléon aurait décidé de sa forme : pour la glisser plus facilement dans les poches des soldats. Ou alors la baguette serait due à un Autrichien, Auguste Zang qui aurait repris en 1839 la forme ovale des pains fabriqué en Autriche (les croissants alors ?).
Mais l’origine de la baguette pourrait aussi venir de la direction du chantier du métro parisien dans les années 1900 qui, pour éviter les bagarres, aurait voulu un pain qui se déchire sans avoir à utiliser un couteau pour le couper, et donc éviter que les bagarres ne se finissent en bain de sang. Enfin, ce ne sont que des légendes, et la vraie origine reste assez floue.

Comment cette baguette a-t-elle été inscrite au patrimoine immatériel de l’humanité de l’Unesco?

Pour le savoir il faut remonter en mars 2021, lorsque la France a fait acte de candidature pour que la baguette rentre dans cette liste (il y avait aussi les toits en zinc de Paris en lice).
Et c’est la baguette qui a remporté le vote à l’unanimité.
Pour cette candidature, la France avait décrit la baguette ainsi : « [elle] se distingue des autres pains car elle est composée de seulement quatre ingrédients […]à partir desquels chaque boulanger, en jouant sur le terroir, le dosage, le pétrissage, [le temps de fermentation], le façonnage et la cuisson, obtiendra une baguette unique« .

Cette baguette française mérite donc bien son inscription au patrimoine immatériel de l’Unesco, sans compter les 12 millions de consommateurs chaque jour et les 6 milliards de baguettes produites chaque année…. ce qui encourage à tout faire pour faire perdurer ce savoir-faire.

Concours patrimoine : « Rouen insolite » (1)

C’est à Rouen. La plaque indique son caractère patrimonial et mémoriel. De quoi s’agit-il ? Si vous avez la réponse, proposez-là en « commentaire » de cet article : un point bonus à gagner (pour les élèves de THGGSP1 uniquement) sur la moyenne du 2e trimestre…

4.3.3. Le repas gastronomique des Français

Le repas gastronomique des Français,
facteur de rayonnement culturel et objet d’action diplomatique

>> ce Jalon est traité dans le manuel p. 292-293


En entrée

>> le bien sur le site de l’UNESCO

1. Candidature pour 2010

2. Le repas gastronomique des FrançaisMinistère Agriculture et Souveraineté Alimentaire

Suite à l’inscription du repas gastronomique des Français au patrimoine immatériel de l’UNESCO, retrouvez les réactions de quelques chefs et journalistes culinaires sélectionnés pour leur contribution au rayonnement de la culture alimentaire française à l’étranger. Depuis New Yok, Montréal, Dubaï, Moscou.., ils s’expriment sur la manière dont notre gastronomie et nos produits sont perçus dans leur pays.


3. Bilan 10 ans après l’inscription (2020).

Une définition :

Le repas gastronomique ne concerne pas seulement les chefs étoilés, mais aussi les repas familiaux, les arts de la table et une forme de sociabilité à la française.

C’est un art de vivre associé à l’identité de la France qui structure son image à l’étranger (soft power) : un temps de partage et de raffinement dans le pays du « bien manger » et du « bien boire», entre amis ou en famille (voir une polémique politique récente à ce sujet). C’est le plaisir du goût et des meilleurs produits, présentés et dégustés selon des usages transmis à travers les générations.


===> 1 sujet pour le Grand Oral :
Cuisine française et soft-power :
la gastronomie au service de la diplomatie ?

Sitographie :

La gastro-diplomatie :
https://www.franceculture.fr/emissions/la-cerise-sur-le-gateau/gastro-diplomatie

Goût de France – Good France :
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/tourisme/evenements-et-actualites-lies-a-la-promotion-du-tourisme/article/gastronomie-cinquieme-edition-de-l-operation-gout-de-france-good-france-21-03

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/tourisme/evenements-et-actualites-lies-a-la-promotion-du-tourisme/article/gastronomie-presentation-de-la-6e-edition-de-l-operation-gout-de-france-5-03-20

AFP – Face à la menace d’une perte d’influence de sa légendaire gastronomie sur la scène internationale, la diplomatie française enfile son tablier pour faire rayonner ses tables, dans un contexte de concurrence étrangère croissante. Durée: 01:20

Quelques questions pour vous aider à construire votre oral.

  • La « gastro-diplomatie » est-elle née avec ce label UNESCO en 2010 ou bien préexistait-elle ?
  • Comment la diplomatie française a-t-elle utilisé ce label entre 2010 et 2022 ? Quels événements notables peut-on citer ?
  • Quels grands noms de la cuisine française peut-on citer pour illustrer ce sujet ?
  • Peut-on mesurer l’efficacité de cet « outil » diplomatique ?
  • Peut-on faire un bilan 12 ans après le classement : un véritable changement ou bien une simple continuité de ce qui se faisait avant déjà ?
  • La « gastro-diplomatie », n’est-ce pas aussi parfois la diplomatie au service de la gastronomie ?
  • Enfin, pour « ouvrir » en conclusion : existe-t-il des exemples comparables dans le monde où gastronomie et diplomatie s’allient pour faire rayonner l’image d’un pays ?
    (un indice : le couscous… 😉

Bon enregistrement sur vos smartphones !

productions à déposer sur l’ENT
(Espace documentaire – Documents partagés >)

Patrimoine de Rouen : les maisons anciennes

Rouen, la ville aux maisons à pans de bois

Cela en fait-il pour autant une ville du Moyen-Âge ? Ce n’est peut-être pas si simple.

En réalité, à part la Tour Saint-Romain (cathédrale de Rouen) et la Maison Sublime, vous ne trouverez pas à Rouen d’édifices antérieurs au XIIIe siècle.

Quelques maisons datent de la Renaissance (XVIe s.) et la plupart des périodes moderne (XVIIe et XVIIIe s.) et contemporaine (XIXe et XXe s.).

Maison de l’œuvre, rue Saint-Romain : XIVe s, donc antérieure à Jeanne d’Arc.
La même, restaurée au XXIe s.

Un élément est souvent cité pour la datation : l’interdiction des encorbellements en 1520 (la Renaissance). Les maisons qui présentent cette caractéristique seraient donc antérieures à 1520. Mais une maison peut être plus ancienne sans posséder d’encorbellement. Et l’interdiction, confirmée par un arrêt du Parlement de Normandie daté de 1525, aurait été peu suivie.
Il faut donc avancer au cas par cas.

La maison la plus ancienne ?

La maison du passage Saint-Amand. D’après le guide-conférencier et historien de Rouen Jacques Tanguy, elle daterait du XIIIe s.

Photographiée le 28 novembre 2022

Une autre candidate est la maison de la rue du Petit Mouton, distante d’une centaine de mètres au nord-est.

Maison au n°2-4 rue du Petit Mouton, photographiée le 28 novembre 2022

Au milieu des années 1930, c’était un hôtel, divisé en 2 parties :  » à droite les chambres de passe, à gauche logeaient les pensionnaires » selon le témoignage de Simone de Beauvoir qui y logea entre 1932 et 1936 (elle était alors professeur de philosophie au lycée Jeanne d’Arc) et Jean-Paul Sartre l’y retrouvait parfois. Autrefois établissement de bains (« étuve à femmes »), autrement dit une maison close (un bordel). Aujourd’hui un lieu inscrit à l’inventaire du matrimoine rouennais.

Un peu plus loin, rue Eau de Robec, se trouve la « maison des mariages » (ainsi nommée au début du XIXe siècle car la nature des « mariages » qui se « célébraient » dans cette auberge était notoirement passagère), dite aussi maison Normande, ou maison des Quatre-Fils-Aymon, et devenue Musée national de l’Éducation en 1984. Un musée qui se répartit aujourd’hui sur 2 sites.

Musée photographié le 28 novembre 2022

photographié le 28 novembre 2022

D’autres façades au fil des rues…

n° 14-16 rue Saint-Nicolas, XVIe siècle
n° 249 rue Eau-de-Robec
n°7 rue de l’Hôpital
n°85 rue Ganterie
n°99 rue du Gros-Horloge, XVe siècle.
n°139 rue du Gros-Horloge (une enseigne connue)
n° 163 rue du Gros-Horloge, XVe siècle (pour ceux qui aiment les chocolats…)
n°169 rue du Gros Horloge, XVe siècle
n°148 rue du Gros-Horloge

4.3.2. Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais : entre patrimonialisation et reconversion

Sur le site minier de Bois-du-Luc, en Belgique, Pierre Bachelet chante cet hommage aux mineurs du Nord-Pas-de-Calais dont il a écrit la musique et Jean-Pierre Lang les paroles. Emission TV « Si on chantait » du 31 juillet 1984.

manuel : jalon p. 290-291

Sitographie :

https://whc.unesco.org/fr/list/1360

http://www.missionbassinminier.org/la-mission.html
L’inscription – Mission Bassin Minier Nord- Pas de Calais (51’37 »)
Film d’animation Bassin minier Patrimoine mondial de l’Unesco
Les paysages du Bassin minier Nord Pas de Calais
Pas-de-Calais, la renaissance du bassin minier – France3
Conférence 2012 – Cité de l’architecture et du patrimoine

Bassin minier du Nord, des mines de charbon à l’Unesco | Franceinfo INA

Questions :

1. Quels éléments ou arguments justifient le classement du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au patrimoine mondial de l’UNESCO (de quoi est-il le témoignage) ?

2. Quels sont les différents types d’héritages composant le patrimoine minier du Nord-Pas-de-Calais ? (documents 1, 2 et 3 p. 290-291)

3. Pourquoi peut-on dire que la reconversion du Bassin minier et sa patrimonialisation sont complémentaires ? (documents 1 et 4)

4. Quel bilan peut-on faire de ce classement 5 ans après (2012-2017) ? (Mission Bassin Minier )

5. Quel bilan peut-on faire de ce classement 10 ans après (2012-2022) ? France 2 – L’Œil du 20h

.