Home » Guerre en Ukraine : Sans souvent le savoir…

Guerre en Ukraine : Sans souvent le savoir…

https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/03/07/guerre-en-ukraine-nous-sommes-confrontes-a-un-etat-d-urgence-informationnel_6116454_3234.html

Guerre en Ukraine : « Sans souvent le savoir, nous étions l’objet d’une guerre de l’information destinée à saper les fondements de nos démocraties »

Aude Dassonville, 7 mars 2022, Le Monde


La « guerre de l’information » déclarée par le Kremlin s’inscrit dans une logique en cours depuis plusieurs années, rappelle David Colon, spécialiste de l’histoire de la propagande contemporaine. Les médias d’Etat russes interdits par l’Union européenne (UE) mercredi 2 mars étaient les chevaux de Troie de cette propagande russe.

Qu’est-ce qui justifie la décision de l’UE d’interdire la chaîne de télévision RT et l’agence de presse Sputnik?

Le bannissement de ces médias de propagande russe est une mesure d’exception justifiée par la situation dramatique que nous traversons. Face à la menace immédiate que représentent les opérations de désinformation de la Russie, nous sommes confrontés à un état d’urgence informationnel. Notre pays a été explicitement menacé de représailles.

Les propagandistes russes ont amplifié tous les mouvements sociaux ou antivax, et les théories du complot, par le recours à des trolls, à des bots (faux comptes automatiques diffusant de fausses informations). Il s’agit de semer les graines de la défiance et de division au sein des régimes démocratiques, d’affaiblir leurs institutions, de semer le doute quant à toute intervention qui pourrait être dommageable à la Russie.

Il faut bien admettre que, sans souvent le savoir, nous étions l’objet d’une guerre de l’information destinée à saper les fondements de nos démocraties.

De son côté, la Russie prive ses citoyens de pluralisme.

Il y a bien longtemps que les Russes n’ont accès qu’à une information contrôlée. Il faut avoir en tête que le pouvoir russe estimait avoir perdu le contrôle de l’information à la fin de la guerre froide, lorsque les Etats-Unis ont imposé leur domination avec ce qu’on appelait à l’époque les autoroutes de l’information – CNN, la diffusion par satellite ou câble, Internet, puis Google, Facebook, etc. Les dirigeants russes y ont vu une vaste tentative américaine de déstabilisation de la Russie

Comment la Russie a-t-elle repris le contrôle ?

En Occident, cette reprise en main se traduit depuis dix ans par l’exacerbation systématique de toutes les tensions ethniques, sociales, politiques, ou religieuses préexistantes. Ça a été le cas avec le Brexit, l’élection de Donald Trump, les « gilets jaunes », les mouvements antivax, les QAnon. Les Russes ont exploité en Occident les outils numériques disponibles. L’organisation de la manifestation de suprémacistes blancs armés devant un centre islamique à Houston [Texas] le 21 mai 2016 et la contre-manifestation antiraciste qui a suivi n’ont coûté que 200 dollars à un agent du renseignement militaire russe pour créer les faux comptes et les groupes prétendument à l’origine de ces deux événements.

Chez eux, la Russie, comme la Chine, ont limité l’influence des réseaux sociaux occidentaux en créant les leurs évidemment contrôlés par l’Etat.

———————————————————-

Thèmes HGGSP abordés : Guerre et Paix / Information / Démocratie / Puissances