Home » thème 4

thème 4

Plan du cours

4.0. Introduction : la construction de la notion de patrimoine

>> « patrimoine mondial » de l’UNESCO

4.1. Usages sociaux et politiques du patrimoine

  • Versailles de 1800 à 2020
  • Conflits : les frises du Parthénon depuis le XIXe siècle

4.2. Préservation : entre tensions et concurrences

  • Patrimoine / urbanisation : Paris
  • Destruction, protection, restauration : la question patrimoniale au Mali
  • Tourisme culturel (Venise) : valorisation et protection

4.3. Conclusion : La France et le patrimoine, des actions majeures de valorisation et de protection.

  • La gestion du patrimoine français : évolutions d’une politique publique
  • La patrimonialisation : entre héritage culturel et reconversion (bassin minier du Nord)
  • Rayonnement culturel et action diplomatique : le repas gastronomique des Français

Objectifs du thème

Ce thème associe la notion de patrimoine à trois verbes: identifier, protéger et valoriser.

Associé aux enjeux géopolitiques, le patrimoine est analysé sous l’angle historique et aussi d’un point de vue géographique.

« Identifier » ==> revenir aux sources étymologiques du terme patrimoine (héritage et bien à transmettre) puis élargirau sens très vaste que ce mot recouvre aujourd’hui : patrimoine culturel mais aussi naturel, matériel et immatériel. L’approche historique permet de comprendre que ce qui est appelé patrimoine aujourd’hui ne l’était pas hier et que l’élargissement progressif de cette notion a entraîné une inflation patrimoniale.

« Protéger » le patrimoine pose la question des normes retenues par les acteurs institutionnels et/ou particuliers qui entretiennent et sauvegardent ce patrimoine et des diverses formes de protection (normatives par la loi ou physiques par des entretiens ou des sauvegardes) contre des menaces, des agressions ou des risques qui pèsent sur le patrimoine.
Ces menaces peuvent être intentionnelles (volonté politique) ou conjoncturelles (en raison d’un accident ou d’un risque comme un incendie, un séisme par exemple).
La protection ou la restauration d’un patrimoine peuvent également faire l’objet de débats et de conflits : question de la patrimonialisation française des grands ensembles (chap. 12), de la protection des patrimoines des pays en guerre (chap. 10), de la restitution des œuvres d’art aux États africains (chap. 10) ou de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris (chap. 10).

Enfin, la valorisation du patrimoine pose la question de sa dimension géo-économique. Le patrimoine, facteur d’attractivité touristique, est une source de revenus et assure le développement économique de certaines États.
Les classements de sites naturels et/ou culturels au patrimoine mondiale de l’UNESCO assurent une visibilité mondiale de ces sites patrimoniaux en même temps que leur mise en tourisme dans l’espace mondial.
Mais cette valorisation du patrimoine peut aussi le fragiliser et, par là-même, mettre en péril ces mêmes sites touristiques. La conciliation entre protection et valorisation du patrimoine est donc difficile et nécessite une analyse fine des enjeux de la part des acteurs tant à l’échelle mondiale (chap. 11) qu’à l’échelle nationale (chap. 12).